En utilisant vulco.com, vous acceptez que Vulco puisse installer des cookies à des fins notamment de personnalisation du contenu ou de mesure d’audience.
Vous pouvez les supprimer et les bloquer à tout moment mais certaines parties du site ne fonctionneront plus.

J’accepte   En savoir plus
0825 10 62 62
(0.18 €/mn)
0,00 €

ÉCLAIRAGE

  • « la vue c’est la vie », un bon éclairage est indispensable pour rouler en toute sécurité !

Principaux problèmes liés à l’éclairage

CLIGNOTANTS

Lorsque vous activez vos clignotants, leur rythme est anormalement élevé et vous pouvez le constater avec le témoin de votre tableau de bord. Une ampoule avant, arrière ou du répétiteur latéral est grillée. Son remplacement mettra fin à ce phénomène qui constitue une alarme pratique pour avertir le conducteur du dysfonctionnement des avertisseurs de changement de direction.

PANNE MULTIPLE

Si plusieurs feux ne fonctionnent pas, l’origine du problème est généralement située dans la boîte à fusibles. Pour repérer le fusible en cause, consultez la notice d’utilisation de votre véhicule (l’ensemble des fusibles y est répertorié avec leur fonction associée. Remplacer le fusible grillé par un fusible de même ampérage.

Florent M.

Golf IV

145 000 km

Sur les voitures modernes, le changement d’une ampoule devient parfois compliqué. Sur la mienne, il faut démonter le pare-choc  ! Chez Vulco, ils sont compétents et connaissent parfaitement ces problèmes. Alors je ne me complique plus la vie.

L’éclairage dans votre centre Vulco

  • Les grandes marques de l’éclairage automobile et un large choix pour tous les véhicules et tous les systèmes d’éclairage.

 

 

VULCOnseils

  • Changez vos ampoules par paire. Vous évitez ainsi les différences d’éclairage d’un phare à l’autre et vous anticipez une panne à court terme de l’autre ampoule.
  • Avant un contrôle technique, vérifiez tous vos éléments d’éclairage : veilleuses, feux de croisement, feux de routes, feux stop, clignotants. La défaillance d’une seule ampoule entraîne une contre-visite.
  • Pour bénéficier d’un éclairage optimum, nettoyez régulièrement vos phares et vos feux arrière qui s’encrassent rapidement à cause des saletés projetées par le passage des voitures qui vous précédent.

Les réponses à vos questions les plus courantes

Est-il obligatoire d’avoir un coffret d’ampoules de rechanges ?

Le code de la route n’impose pas l’obligation d’avoir un coffret d’ampoules de rechange à bord de votre véhicule. Mais si vous êtes arrêtés par la police ou la gendarmerie et qu’une ampoule est grillée, vous risquez une amende si vous êtes dans l’impossibilité de la changer immédiatement. Du coup, ce qui n’est pas obligatoire est vivement conseillé !

Quels sont les éléments d’éclairages visés par le contrôle technique ?

L’ensemble des éléments d’éclairage sont concernés par le contrôle technique : feux de route, feux de croisement, feux de position, clignotants (et les répétiteurs latéraux), feux stop, 3ème feux stop, feux de détresse, feux d'éclairage de plaque d'immatriculation. Sont contrôlés le fonctionnement, la conformité (couleur, réglage en hauteur) et leur état (pas d'humidité intérieure, pas de fissures, état de la fixation, état du faisceau). La monte de feux xénon en accessoires sur des véhicules non équipés de correcteur automatique d'assiette et de lave-phares fait l’objet d’une contre visite avec obligation de remettre le véhicule dans son état d'origine.

Peut-on utiliser des ampoules halogènes

Les ampoules halogènes peuvent être utilisées sur tous les véhicules, même s’ils n’en sont pas pourvus à l’origine.
L’avantage des ampoules halogènes est leur durée de vie : jusqu'à 60% plus longue que celle des ampoules classiques. La visibilité est également nettement améliorée et la sécurité accrue.

Le 3ème feu stop est-il obligatoire ?

Le troisième feu stop est devenu obligatoire sur tous les véhicules neufs à partir du 1er janvier 1999. Le troisième feu stop entre dans les points d’inspection du contrôle technique.

Quels sont les différents types d’ampoules auto ?

Les ampoules des feux avant :

  • l'ampoule à iode H4 (60/55 W) possède deux filaments (code et phare). On en trouve de toutes sortes. La version de base peut se remplacer par des ampoules offrant plus de lumière (jusqu’à 120 % de lumière en plus),
  • l’ampoule à iode H7 (55 W) ne possède qu’un seul filament : les feux de croisement uniquement. C'est une lampe mono filament, plus petite et plus puissante qu'une H4. Elle est facile à déposer, mais l'accès est souvent exigu sur un véhicule moderne,
  • l’ampoule à iode H1, ampoule mono filament de 55 W utilisée pour les feux de route et certaines optiques additionnelles,
  • l’ampoule à iode H3, plus courte qu'une H1 et dotée d'un fil de connexion, la H3 loge dans les antibrouillards et les phares additionnels,
  • l’ampoule à iode HB3 est une halogène de 60 W fixée à un culot "quart de tour" en plastique.
    Comme pour toutes les halogènes (H4, H7, H3, etc.), évitez de toucher le verre. Les traces laissées diminuent la puissance et disperse le faisceau lumineux.

Les ampoules de feux de signalisation :

L’ampoule de feux de position (5 W), petite et blanche avec fixation à baïonnette. Elle peut aussi servir pour éclairer le coffre, le moteur, la boîte à gants, le plafonnier, la plaque d'immatriculation, etc…

Les ampoules de clignotants :

L'ampoule de clignotant, mono filament à baïonnette, a évolué avec l'esthétique du feu. Au départ, sous le cabochon orange, logeait une lampe blanche de 21 W (référence P21W). Elle est passée à l'orange pour les feux incolores (PY21W) et adopte aujourd'hui une lampe bleutée (PY21W Diadem ou Silver), à la lumière orange !

Les ampoule de stop :

L'immense majorité des véhicules est équipée d'une ampoule à deux filaments (stop 21 W et feux de position 5 W) à culot à baïonnette appelée P21/5 W.

Le contrôle de l’éclairage

Choisissez le bon pneu avec notre conseiller virtuel