En utilisant vulco.com, vous acceptez que Vulco puisse installer des cookies à des fins notamment de personnalisation du contenu ou de mesure d’audience.
Vous pouvez les supprimer et les bloquer à tout moment mais certaines parties du site ne fonctionneront plus.

J’accepte   En savoir plus
0825 10 62 62
(0.18 €/mn)
0,00 €

RÉVISION CONSTRUCTEUR

L’entretien régulier de votre véhicule dans le respect de son carnet d’entretien lui assure fiabilité et longévité.
Grâce à la nouvelle réglementation européenne, vous n’avez plus l’obligation d’effectuer l’entretien de votre voiture dans le réseau constructeur pour conserver le bénéfice de la garantie. Tous les centres Vulco affichant le label « Révision Constructeur Préservée » vous garantissent que la révision et l’ensemble des opérations de maintenance seront réalisés dans le strict respect du carnet d’entretien de votre voiture.

  • Un moteur en pleine forme, c’est moins d’énergie dépensée pour avancer.
  • Un moteur bien réglé, c’est un meilleur rendement et moins de pollution.
  • Un véhicule révisé selon les recommandations du constructeur, c’est plus de fiabilité pour une conduite en toute sérénité.

Principaux problèmes liés à la révision

DIFFICULTÉS DE DÉMARRAGE

La batterie peut être en cause, mais un manque d’entretien peut également entraîner une mauvaise carburation (ou injection), un encrassement du filtre à air ou des bougies rendent les démarrages difficiles.

CALAGES ET RÉGIMES INCONSTANTS

Votre voiture cale au ralenti ? Elle ne reste pas à régime constant, donne des à-coups ?... La carburation ou l’injection, des filtres encrassés ou une huile « rincée », une fuite sur le circuit d’air peuvent être en cause.

HAUSSE DE LA CONSOMMATION + POLLUTION

Une huile vieille et encrassée augmente la consommation de carburant, le rejet de particules polluantes, augmente le risque de surchauffe du moteur et diminue l’efficacité du filtre à huile.

CASSE MOTEUR

Un niveau d’huile insuffisant réduit le débit du circuit de lubrification et entraîne la casse du moteur.

Isabelle L.

Opel Corsa

25 000 km

Moi je tiens à ma liberté et à mon pouvoir d’achat! Alors ne pas être coincée par le concessionnaire pour faire les révisions de ma voiture sans perdre la garantie du constructeur et faire jouer la concurrence : je vote pour !

La révision constructeur dans votre centre Vulco

  • Une large base de données techniques et de carnets d’entretien couvrant toutes les marques et tous les modèles de véhicules.
  • Le strict respect des plans d’entretien constructeurs : maintenance effectuée selon les kilométrages donnés et utilisation de lubrifiants aux normes exigées.
  • Des pièces et des consommables de qualité équivalente aux éléments d’origine.
  • L’utilisation d’un outil électronique de diagnostic multimarques.
  • Des techniciens formés en permanence pour des prestations professionnelles de qualité.

Révision constructeur : nous suivons, à la lettre le carnet d'entretien

Toutes les opérations de maintenance de votre véhicule sont figées dans un document de référence : le carnet d'entretien.

Il prévoit notamment en fonction du kilométrage et de l'âge de votre véhicule :

  • Le changement de l'huile moteur (huile conforme aux normes des constructeurs)
  • Les changements des filtres, bougies et pièces d'usure
  • Le contrôle des organes de sécurité
  • Le remplacement de la courroie de distribution
  • Le diagnostic électronique avec lecture des codes défauts.
  • Remplacement du liquide de refroidissement.
  • Diagnostic électronique avec lecture des codes défauts.
  • Contrôle des organes de sécurité : frein, éclairage…
  • Mises à niveau : lave-glace, liquide de refroidissement, liquide de frein, fluide de direction assistée.
  • Contrôle et mise à pression des pneumatiques.

Diagnostic électronique

Vidange de l’huile moteur selon les préconisation du constructeur

Changement des filtres

Changement des bougies

Changement courroie de distribution

Changement filtre d’habitacle

Contrôles des organes de sécurité

VULCOnseils

  • Respectez les kilométrages de maintenance indiqués dans votre carnet d’entretien : tous les 5 000 - 7 500 km en général pour les vidanges les plus rapprochées (véhicules avant 2000) ; tous les 10, 15, 20 voire 30 000 km pour les véhicules les plus récents. Si vous n’atteignez pas les kilométrages indiqués, faites faire une vidange annuelle.
  • Vérifiez régulièrement le niveau d’huile, notamment avant un grand trajet.
  • Un filtre à huile encrassé réduit la lubrification.Changez-le:
    à chaque vidange pour les moteurs diesel et pour les moteurs à essence,
    dans tous les cas au moins une fois par an.
  • Le filtre à gazole retient les impuretés en suspension dans le carburant. Pour un fonctionnement optimal de votre moteur pensez à le faire remplacer tous les 20 000 km

Les réponses à vos questions les plus courantes

Est-ce normal de consommer de l’huile ?

Un moteur consomme naturellement de l’huile : jusqu’à 1l/1000 km (après rodage). Il est donc nécessaire de faire régulièrement l’appoint. Une consommation excessive signale un problème : lubrifiant inadapté (trop fluide, trop volatile ou dégradé), type de conduite trop exigeant, élément mécanique moteur défectueux.

Quels sont les différents types d’huile ?

Il existe 3 catégories principales de lubrifiants :

  • les huiles à base minérale, en entrée de gamme,
  • les huiles semi-synthétiques, en haut de gamme,
  • les huiles 100% synthèse, pour les lubrifiants très haut de gamme.

Qu’est-ce que la viscosité d’une huile ?

La viscosité caractérise la capacité du lubrifiant à s’écouler à froid et à chaud. La viscosité est représentée par deux nombres séparés par la lettre W signifiant Winter = hiver.
Le premier nombre détermine la viscosité à froid : 0W, 5W ou 10W. Plus il est petit, plus l’huile est fluide à froid et va faciliter le démarrage du moteur.
Le deuxième nombre représente la viscosité à chaud : 20, 30 ou 40. Plus il est élevé, plus l’huile reste visqueuse à chaud et assure une bonne lubrification des pièces moteur à haute température.
Dans tous les cas, respecter les normes constructeurs établies selon la technologie de leurs moteurs.

Puis-je mettre n’importe quelle huile dans mon moteur ?

Surtout pas ! Il existe de nombreux types de moteurs : essence, diesel, turbo, avec injecteurs pompes (comme le TDi) ou bien encore “Common Rails” (comme le DCi) et chacun exige une huile bien spécifique. C’est pourquoi il est vivement recommandé d’utiliser les huiles homologuées par les constructeurs.

Puis-je mélanger des huiles différentes ?

Toutes les huiles du marché sont miscibles, mais un mélange de deux qualités différentes ne peut qu’abaisser la qualité supérieure et modifier la viscosité !

Un ajout d’huile permet-il d’éviter la vidange ?

Non, une fois sa durée de vie dépassée, l’huile n’assure plus ses fonctions. Un ajout d’huile neuve ne régénère pas l’huile usée : c’est juste une remise à niveau.

Pourquoi changer le filtre à huile ?

Le filtre retient les impuretés en suspension dans l’huile et s’encrasse progressivement. La lubrification devient insuffisante. Changer de filtre à huile est recommandé :

  • à chaque vidange pour les moteurs diesel et pour les moteurs à essence en cas d’utilisation urbaine,
  • une vidange sur deux pour les moteurs à essence en utilisation mixte (ville, route, autoroute),
  • dans tous les cas au moins une fois par an.

Choisissez le bon pneu avec notre conseiller virtuel