Pré controle technique

Depuis le 20 mai 2018 le contrôle technique a encore été renforcé. Il concerne aujourd’hui 133 points. Le terme défaillance remplace celui de défaut. Il existe désormais 3 niveaux de défaillance :

- 140 mineures, prévention et entretien (le véhicule peut rouler. Il doit être réparé sans obligation de contre-visite).

- 341 majeures, contre-visite obligatoire (le véhicule peut rouler, vous avez 2 mois pour effectuer les réparations avant de passer la contre-visite).

- 129 critiques, contre-visite obligatoire (le véhicule ne peut plus rouler à partir de minuit le jour du contrôle, vous avez 2 mois pour effectuer les réparations avant de passer la contre-visite)

Avec le pré-contrôle Vulco, anticipez les problèmes et présentez-vous au contrôle technique l’esprit serein !

Le contrôle technique est obligatoire et concerne

Tous les véhicules de moins de 4 ans, dont le contrôle doit être validé dans les 6 mois précédant le 4e anniversaire du véhicule

Tous les véhicules de plus de 4 ans, avec un contrôle obligatoire tous les 2 ans

Les véhicules à la vente, dont le propriétaire doit présenter un contrôle technique valide de moins de 6 mois

Les risques liés au contrôle technique

La contre-visite

Une ampoule grillée, un pneu en limite d’usure, une pollution trop élevée… et c’est la double peine : réparation + coût de la contre-visite, sans compter le désagrément et la perte de temps occasionnée. Un véhicule sur cinq, en moyenne, est soumis à une contre-visite (rapport annuel d’activité UTAC/OTC).

La contravention

Un défaut de contrôle technique entraîne une contravention de la 4ème classe : 90 euros, pouvant être majorée jusqu'à 760 euros en cas de non-paiement ainsi que la confiscation de votre carte grise remplacée par une fiche provisoire de circulation (valable 7 jours).

RDV dans votre centre Vulco

Certains centres Vulco proposent la prestation de pré-contrôle technique afin de vous éviter les mauvaises surprises lors du contrôle technique. Rendez-vous vite dans votre centre Vulco !

  1. Avant votre contrôle technique, vérifiez à minima :

    - les éléments d’éclairage : feux de route, feux de croisement, feux arrière, feux stop et répétiteurs, clignotants et éclairage de la plaque arrière

    - la bonne concordance de l’immatriculation avant et arrière et de la carte grise

    - les niveaux de liquide de freins, d’huile moteur et de liquide de refroidissement

    - le bon fonctionnement de toutes les ceintures de sécurité

    - le bon état du pot d’échappement.

OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus